fbpx

Peut-on vraiment perdre du poids avec un rééquilibrage alimentaire? — mon expérience !

rééquilibrage alimentaire

Ah le rééquilibrage alimentaire…

Mais qu’est ce que c’est au juste; la grande mode du moment ? 

Pourquoi ai-je commencé un rééquilibrage alimentaire au lieu de faire un simple régime pour perdre mes 4 petits kilos ?

Aujourd’hui je souhaite partager avec toi mon expérience afin de te donner un maximum de chances pour réussir à atteindre ton but!

Que ce soit pour perdre du poids, en gagner ou tout simplement pour t’offrir une vie plus saine en trouvant une certaine stabilité, peu importe, ce qui va suivre va surement t’intéresser!

Dans cet article je te propose d’apprendre les 5 grandes règles de la réussite découverte lors de mon expérience de rééquilibrage alimentaire ! 

Voyons à présent les explications détaillées en 3 étapes pour être canon en bikini cet été! 

Le rééquilibrage alimentaire pour perdre du poids sans régimes!

  1. Rééquilibrage alimentaire ou régime pour perdre du poids ? 
  2. Les 4 grandes règles de la réussite découverte lors de mon expérience de rééquilibrage alimentaire
  3. Ton défi de la semaine

 

Juste avant de te plonger dans tout ça ... Si tu sens que tu n'obtiens pas ton corps de rêve par manque de temps alors tu risques de perdre pas mal d'argent dans un abonnement à la salle de sports car :

PAS DE TEMPS = PAS D'ENTRAINEMENT = PAS DE RÉSULTAT

Pour anéantir ce problème, je te recommande vivement de Télécharger ton pack planificateur gratuit  depuis chez toi.

Pour preuve, ce pack planificateur m'a permis d'avoir des résultats sans perdre de temps à échouer !

Échouer dans la planification c'est planifier son échec, alors n'attends plus pour Télécharger ton pack planificateur gratuit maintenant pour obtenir  les résultats de tes rêves en cliquant ici !

 

 

Peut-on vraiment perdre du poids avec un rééquilibrage alimentaire? — mon expérience!

 

1. Rééquilibrage alimentaire ou régime pour perdre du poids ? 

L’ancienne méthode du régime basé sur la privation est maintenant révolue !

Plusieurs études scientifiques ont prouvé que ce genre de méthode est malheureusement loin d’être efficace.

Avec un taux d’échecs de l’ordre de 95 %, les régimes hypocaloriques basés sur la privation mènent à la modification du taux métabolique, ce qui a pour conséquence de réduire le nombre de calories brûlées chaque jour par ton organisme. 

Les privations devront être maintenues dans la phase de stabilisation et même après, car le nombre de calories journalières qui t’auraient permis de maintenir ton poids avant ton régime ne sera plus le même après celui-ci, et ce même pour une perte de poids modérée d’environs 6kg pour 60Kg.

Par conséquent, au lieu de pouvoir consommer par exemple 1600 calories par jours pour garder ton poids stable tu ne pourras plus qu’en consommer 1300 !

Sans compter que dans la plupart des cas une réelle douleur psychologique y sera associée;

  • Sentiment de frustration et d’isolement,
  • Perte de confiance en sois,
  • Débordements entrainent des troubles alimentaires,
  • etc.

Tu l’auras donc compris, la méthode RÉGIME n’a plus la cote du tout ! 

Voilà une des grandes raisons qui m’a amené à choisir le rééquilibrage alimentaire!

Je ne souhaite pas me priver avec un fichu régime amaigrissant mais plutôt adopter une bonne hygiène de vie et cela change tout !

Le rééquilibrage alimentaire est certes moins spectaculaire sur le court terme, mais cela n’empêche pas qu’il pulvérise tous les records sur le long terme !

 

 

2. Les 4 grandes règles de la réussite découverte lors de mon de rééquilibrage alimentaire.

 

I. Adapte ton environnement

rééquilibrage alimentaire

 

Bâtir de meilleures habitudes alimentaires n’est pas uniquement une question de volonté et de motivation, ton environnement joue également un rôle très important!

Il  m’est arrivé de vivre avec deux types de personnes:

La première ne faisait pas du tout attention à son alimentation, bien qu’il eût conscience de ces quelques kilos en trop il se faisait fréquemment la promesse de prendre davantage soin de son alimentation, malheureusement, cette promesse était aussitôt pensée aussitôt abandonnée ! 

Le résultat? 

Étant peu à peu remplacées par les siennes, mes habitudes alimentaires commençaient à se dégrader.

Je me laissais glisser sur la pente de la tentation en me rassurant par maintes excuses à chaque mauvais choix.

Ma volonté fondait comme neige au soleil, en moins de temps qu’il fallut pour m’en rendre compte, j’étais prise au piège de ce cercle vicieux.

Plusieurs semaines furent nécessaires pour reprendre les reines et corriger le tir avant qu’il n’y eût trop de dégâts. 

A contrario, la deuxième personne se rendait chaque jour à la salle de sport, portant grand soin à son alimentation, il s’autorisait uniquement quelques gros craquages le week-end ( Bien plus que moi à l’époque ! ).  

Le résultat ?  

Lorsque j’étais face à une pizza ou un plat Healthy, il n’avait pas besoin d’être présent pour que je fasse le bon choix!

J’adoptais volontiers un mode de vie plus sain.

Mes habitudes alimentaires ont pris un gigantesque tournant, ce qui eut pour conséquence d’augmenter ma volonté ainsi que ma motivation.

Sans m’en rendre compte j’étais entré dans un cercle vertueux ! 

 


 

Quelle est la conclusion de cette petite histoire ?

Ce que tu manges quotidiennement est souvent le résultat de ce qui t’est présenté, que cela soit par tes proches ou lorsque tu ouvres tes placards le résultat sera le même!

OK mais comment faire? Je ne vais pas divorcer parce que mon mari mange trop de pizza !

Rassure-toi, pour adapter ton environnement à tes nouvelles habitudes alimentaires, la première chose à faire est de faire le tri en adaptant tes placards à ton nouveau mode de vie.

Tes enfants aiment un peut trop les sucreries et ton mari adore le beurre et les frites ?

C’est l’occasion de leur faire découvrir autre chose! 

Toutefois, en tant que maman, je sais bien qu’il est impossible (je déteste ce mot) d’échanger du jour au lendemain toutes les mauvaises habitudes de nos enfants par un gros brocoli sous peine d’un gigantesque tsunami!

Pour cela, j’ai mis au point quelques petites astuces que je partagerais avec toi dans l’article de la semaine prochaine! 

 

II. Élabore tes repas en fonction de l’énergie dépensée

Les jours où je reste assise toute la journée j’évite de dépasser le nombre de calories dont mon corps a besoin au repos.

Lorsque j’ai prévu de me faire plaisir en cuisinant un plat plus riche que d’habitude, je le réserve pour les jours où je suis active.

Car à ce moment-là, je peux me permettre d’augmenter mon apport journalier de 150 calories pour les journées d’activités modérées et de 300 calories pour les journées d’activité plus intense, sans que cela soit engendre une prise de poids (Nous verrons comment se faire plaisir sans prendre de poids plus en détail dans le chapitre IV).

Je n’inclus jamais mes séances de sport dans ce calcul, car cela peut facilement te faire entrer dans le cercle vicieux de la mauvaise habitude « efforts-récompenses » du style; “J’ai fait une heure de sport je peux m’autoriser un petit Mc DO ».

Attention toutefois à bien comprendre que mon approche n’est pas de tout peser a la calorie prêt, je ne suis pas non plus une maniaque de la dépense énergétique, haha ! 

Cependant, si toi aussi tu souhaites équilibrer l’énergie que tu consommes à celle que tu dépenses il sera nécessaire de connaitre le nombre de calories dont ton corps a besoin chaque jour!

Pour cela rendez-vous à la fin de cet article pour réaliser le défi de la semaine dans lequel nous allons calculer ensemble ton taux métabolique de base.

 

III.Limite les féculents, les graisses saturées ainsi que le sucre libre

Peut-on vraiment réussir son rééquilibrage alimentaire en se basant uniquement sur le nombre de calories consommées? 

Bien sûr que non!

Le plus important ce n’est pas le nombre de calories consommées, c’est la source nutritionnelle d’où elles proviennent !

Notre corps à besoins de glucides et de lipides pour fonctionner il n’est pas question de les supprimer totalement.

Cependant pour un rééquilibrage alimentaire réussi, il est primordial de connaitre la différence entre les bonnes graisses et les mauvaises graisses de la même manière que pour le sucre naturel et le sucre libre.

Rassure-toi, il n’est pas nécessaire d’être une experte en nutrition pour réussir son rééquilibrage alimentaire, il suffit juste d’être  bien informé !

Abordons cela plus en détail …

Les sucres libres 

Bien souvent responsable d’une surconsommation, Les sucres libres se cachent dans un nombre si élevé d’aliments qu’il est malheureusement indispensable de lire l’étiquette !

La consommation actuelle a été estimée à environ 100 grammes, alors que la recommandation de l’OMS est de 50 g.

Alors, comment éviter de tomber dans ce piège? 

Voyons cela plus en détail…  

La première petite astuce à savoir est que tout ce qui se termine par le suffixe “-ose” est du sucre ! 

Exemples :

  • saccharose
  • glucose
  • dextrose
  • fructose
  • lactose

Comme tu peux le constater le sucre a plusieurs noms, pour avoir une indication claire, il va falloir que tu mises sur une valeur sûre; l’indication “glucides”  (dont les sucres) dans la grille de nutrition, celle-ci t’indiquera ce qu’il faut savoir.

Tout ce qui dépasse 22,5 g de sucre par 100 g est classé comme élevé et tout ce qui est inférieur à 5 g par 100 g est considéré comme faible.

Jusqu’à présent rien de bien compliqué, voici quelques exemples de produits qui contiennent souvent du sucre caché dans leur liste d’ingrédients.

Accroche-toi bien car je peux t’assurer qu’il y’a de quoi tomber de sa chaise !

  • La vinaigrette
  • les condiments,
  • la sauce pour pâtes,
  • les céréales pour le petit-déjeuner,
  • les barres granolas,  
  • les plats préparés,
  • les produits light,
  • les jus de fruits,
  • les smoothies
  • les pizzas,
  • le pains de mie,
  • les hamburgers,
  • les galettes de riz soufflé,
  • etc.

 

 

Les féculents.

Source de nombreux nutriments, les féculents sont indispensables dans le cadre d’une alimentation saine.

Les féculents sont riches en glucides dits complexes ainsi qu’en amidon.

Les glucides de qualité qu’ils apportent sont le carburant essentiel au bon fonctionnement de notre organisme et de notre cerveau.

C’est aussi la source d’énergie la plus favorable à la performance sportive.  

Ils contiennent également des fibres, du calcium, du fer et des vitamines B.

  • Les féculents incluent:
  • le pain,
  • les céréales à déjeuner,
  • les pâtes
  • les céréales cuites (riz, orge, couscous, quinoa, etc.)
  • les légumineuses (haricots, lentilles, pois chiches, etc.)
  • certains légumes comme les pommes de terre, les poids verts, la courges d’hiver, maïs, ignames, panais, patates douces, 
  • etc.

Néanmoins il est primordial de ne pas en abuser, voici trois astuces pour t’aider à évaluer rapidement la taille de tes portions de féculents :

  1. Le 1/4 de ton assiette devra être occupé par les féculents.
  2. La taille de ton poing équivaut à environ 250 ml (1 tasse) de féculents, soit 30 à 45 g de glucides.  
  3. Pour évaluer la bonne quantité de féculents sans avoir à la mesurer est d’employer les mêmes assiettes au quotidien !    

 

IV. Se faire plaisir!

 

Connais-tu le principe de Pareto aussi appelé la règle des 20/80? 

Selon cette règle 20% de tes efforts t’apporterons 80% de tes résultats !

Ce qui veut dire également que de commencer ton rééquilibrage alimentaire sur 20% de tes habitudes est largement suffisant pour obtenir 80% de résultat.

Dans le cadre d’une perte de poids cela se traduira concrètement par 20% de glucides et de lipides en moins par jours.

Si tu sais te contenter de 80% des 100% de résultats possibles, tu pourras alors fournir 80% d’effort en moins !

Mais la bonne nouvelle n’est pas finie!

Comme tu le sais, est primordiale de te faire plaisir pour tenir sur la durée.  

Nous allons donc appliquer la loi de Pareto pour de calculer combien de repas sains te faudra-t-il par semaine pour avoir 80% des résultats!

Nous verrons alors par la même occasion combien de repas free-style t’autoriser pour ne pas enrayer ton rééquilibrage alimentaire.  

Prenons à présent la moyenne de 21 repas par semaine:  

80% de 21 repas = 17 repas sains 

20% de 21 repas = 4 repas Free-style 0 culpabilité !  

Elle est pas belle la vie ? 

J’applique moi-même ce principe depuis deux ans pour maintenir mon poids et je puis t’assurer que cela fonctionne super bien ! 

 

 

3. Ton défi de la semaine 

Calcule ton métabolisme de base!

Pourquoi ?

Car même lorsque tu restes allongée toute la journée, ton corps dépense des calories !

Apprendre quel est ton métabolisme de base, te permettra d’adapter tes menus en fonction de l’énergie dépensée.

Dès lors, tu auras le choix de caler tes repas plaisir sur les journées les + actives. 

Augmenter ta dépense énergétique pour ne pas prendre un gramme les jours de grande consommation calorique au lieu de déstocker la graisse qui a déjà été stockée par ton organisme est beaucoup plus facile et efficace.

Comme mémé disait; « il vaut mieux prévenir que guérir !»   

Ton métabolisme de base peut être estimé à l’aide de 4 facteurs principaux :

  1. le poids,
  2. la taille,
  3. l’âge,
  4. le sexe.

La bonne méthode de calcul pour estimer son métabolisme de base est la formule de Harris et Benedict, recalculée par Roza et Shizgal (1994).  

MB = 9,740 x Poids (en kilos) + 172,9 x Taille (en mètre) – 4,737 x Âge (en années) + 667,051 = Métabolisme de bas

J’espère t’avoir aidé à avancer vers une vie meilleure et te dis à la semaine prochaine pour de nouvelle aventure!

GRATITUDE.

 

 

 

tu as aimé « Peut-on vraiment perdre du poids avec un rééquilibrage alimentaire? — mon expérience !

 

” Dans chaque domaine, la clé de la réussite réside dans la connaissance et la persévérance ! “

 

Voici 3 autres articles que tu apprécieras !

 

C’était : Peut-on vraiment perdre du poids avec un rééquilibrage alimentaire? — mon expérience !

 

«  N’oublis pas, les excuses sont faites pour servir les faibles, les solutions pour ceux qui réussissent… » 

Shastya by Sandra 

 

Cette article «Peut-on vraiment perdre du poids avec un rééquilibrage alimentaire? — mon expérience !” t’a plu? 

Envois-moi ta bonne énergie en Cliquant sur j’aime, parait que le bonheur est contagieux …

 

” Mon plus beau cadeau ? Un poste de ta part en commentaire, qu’il soit bon ou mauvais, peu importe, pourvu qu’il soit authentique ! »   

 

 

 

10 Commentaires sur “Peut-on vraiment perdre du poids avec un rééquilibrage alimentaire? — mon expérience !

  1. Suzanne says:

    Bonsoir, ce que j’aime dans vos articles c’est que vous vous basez sur vos propres expériences du coup cela me paraît plus concret, plus crédible mais aussi plus accessible car je me dis que si vous y arrivez je peux le faire aussi. En tout cas je vous suis à 100 % les régimes de privation c’est démodé et ce n’est pas efficace pour perdre du poids souvent on a l’effet yoyo et c’est décourageant. Faire attention à son alimentation sur le long terme tout en se faisant plaisir pour éviter les frustrations c’est beaucoup plus agréable. Merci et bonne continuation

  2. Cecile says:

    Coucou un très bon article comme d’hab c’est cool que tu partages tes expériences avec nous ! Ce truc de rééquilibrage alimentaire je vais tester car je me laisse souvent emporter par ma gourmandise et je me laisse aller à grignoter n’importe quoi entre les repas surtout quand je m’ennuie. Mais tu as raison il faut commencer par changer son environnement en plus je vis seule pour l’instant donc je n’ai pas d’excuses il faudrait que je troque mes gâteaux et chips contre des fruits lorsque je fais mes courses…

  3. Margot says:

    Un article intéressant sur l’alimentation pour perdre du poids car c’est beaucoup plus important que l’exercice physique. On peut faire autant de sport qu’on veut si on ne mange pas correctement à côté ou alors de manière trop irrégulière bah forcément ça marche pas…

    • Sandra says:

      Coucou Margot,
      Oui tu as raison l’alimentation est très importante pour atteindre nos objectifs, nous ne pouvons pas dissocier alimentation et sport c’est certain!
      Un grand merci pour ton commentaire!
      A bientôt.
      Gratitude,
      Sandra.

  4. Julie says:

    Le rééquilibrage alimentaire c’est une très bonne façon de perdre du poids sans se frustrer et en faisant du bien à son corps. Merci pour tes conseils et ta bonne humeur, bonne continuation 😉

    bisous

    Julie

  5. Florian says:

    Merci pour cet article ! Rééquilibrer son alimentation permet de sortir du schéma classique des régimes ! J’ai opté pour ce système, j’ai perdu énormément de poids ! (et j’en ai même fait un blog ;))

  6. Lise says:

    Merci tu as entièrement raison j’ai des amies qui passent leur temps en salle de sport et qui s’épuisent pour peu de résultat sur le long terme car elles ne font pas attention à leur alimentation. Le rééquilibrage alimentaire c’est selon moi l’étape principale. L’exercice physique c’est important aussi mais je pense qu’on peut maigrir en se fatiguant un minimum du moment qu’on mange correctement.

    • Sandra says:

      Merci Lise pour ton commentaire !
      Tout dépends de ton objectif, en ce qui concerne l’exercice physique une personne ayant 3 kilos à perdre n’aura pas la même stratégie qu’une autre personne ayant 15 kilos en trop.
      Par contre l’alimentation aura toute son importance dans les deux cas !
      Gratitude,

      Sandra.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *